­

L'Etranger de Camus

Imprimer   
Oui

Usine du Canal d'Orléans
45450 Fay-aux-Loges
Loiret France

Théâtre

Cie La lune à l’envers

Albert Camus Ed. Gallimard

Mise en scène : Benjamin Ziziemsky

Avec Benjamin Ziziemsky

Création lumière : Emmanuel Février

 

Un spectacle poignant !

Meursault, seul en scène, est dans sa cellule et se raconte...se dévoile. Il nous livre sans concession et sans fioriture son « affaire » dans une succession de flash-back, avec toute la fougue et la vigueur de sa jeunesse ! On le découvre cruellement vrai, seul et nu, face à un monde agité et figé dans ses certitudes. Seul dans sa prison, Meursault nous renvoie avec violence la nature de nos rapports à l’autre, nos jeux humains, les limites de nos sociétés, « où toute personne qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère est susceptible d’avoir la tête tranchée ! »

Seul sur scène, Benjamin Ziziemsky donne à voir les sentiments qui traversent Meursault et interprète avec talent toute une galerie de personnages, qui prennent vie à travers lui. La performance d’acteur est époustouflante. Chaque expression du visage, chaque geste sonne juste.

Ce qui est remarquable dans cette adaptation, c’est l’audace d’avoir « dépoussiéré » les idées reçues sur le roman de Camus, de se l’être approprié pour actualiser les faits sur scène, d’avoir supprimé ce qui n’était qu’annonce du drame pour axer le propos sur la tragédie de l’homme seul au milieu des autres. Benjamin Ziziemsky restitue cela avec une passion, une intensité, une finesse de jeu qui interpellent et suscitent une réflexion nouvelle. En « désacralisant » le texte culte, en en proposant une nouvelle approche où Meursault est peut-être le seul être sensible, le comédien ouvre un combat non-dit, mais pourtant bien présent, contre la passivité sociale, contre un état de droit qui aboutit au non-droit ; car les grands absents du texte de Camus sont bien les « Arabes », anonymes, interchangeables, ouvriers vêtus de bleus de chauffe alors que les médiocres de la colonisation ont des loisirs, des cabanons, et des privilèges. Ils sont les grands oubliés du procès.

Halima Grimal - La Tribune des Tréteaux - St Pierre de la Réunion

samedi 19 mai 2018 18:30
150
01:10
Tout public à partir de 12 ans
image du coq de Fay'stivalFay'stival 2019 : Du 22 au 26 mai.image de la lune de Fay'stival

 

­

Reservez vos places en ligne

Le nombre de places étant limité, n'attendez pas. Réservez vos places dès maintenant.

 

­